Le Mardi sur son 31 – Mille Femmes blanches.

couv58377174

On retrouve aujourd’hui un petit extrait de la page 31 du prodigieux roman

Mille Femmes Blanches de Jim Fergus, que je suis en train de lire en ce moment.

Le soleil d’orient illumine la ville dont les contours bientôt se fondent dans le lointain. Mes yeux restent rivés sur elle aussi longtemps que mon regard le peut. Alors seulement, je trouve assez de courage pour changer de siège, tourner le dos à un passé sombre et agité, pour faire face à un avenir terrifiant, incertain. J’ai le souffle coupé devant le spectacle des terres immenses qui s’ouvrent devant nous, de l’indescriptible étendue de la vaste prairie solitaire. J’en reste étourdie, défaillante, mes poumons me donnent l’impression de s’être soudain vidés, et moi, de m’être jetée à la lisière du monde, précipitée la tête la première dans le vide infini. Peut-être que… oui… c’est peut-être bien ce qui m’arrive.

J’espère que ce court extrait vous aura donné envie de lire ce roman, et sinon donné une idée quant au style de la plume de l’Auteur et on se retrouve Mardi prochain pour un nouveau « Mardi sur son 31 ».

Publicités

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s