Mille femmes blanches – Jim Fergus.

mille-femmes-blanches-215482-264-432

Synopsis Editeur :

En 1874, à Washington, le président américain Grant accepte dans le plus grand secret la proposition incroyable du chef indien Little Wolf: troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du périple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart des « Mille femmes » viennent en réalité des pénitenciers et des asiles de tous les États-Unis d’Amérique… Parvenue dans les contrées reculées du Nebraska, l’une d’entre elles, May Dodd, apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l’alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste alors à la lente agonie de soi, peuple d’adoption…

Mon avis :

Je suis carrément honteuse d’avoir mis autant de temps à lire ce livre, qui attendait dans ma PAL depuis des années. Il m’aura fallu une Lecture commune pour enfin me lancer dans ce fabuleux périple qu’est Mille femmes blanches.

C’est dès les toutes premières lignes que j’ai été charmée par ce roman. Par le style de l’Auteur tout d’abord mais aussi et surtout par le caractère de May, sa principale protagoniste, d’après qui nous est narrée l’intrigue.

May est une jeune femme audacieuse, anticonformiste, qui n’a pas froid aux yeux et n’a pas non plus la langue dans sa poche. Elle est ici le pilier d’une communauté de femmes, qui ont chacune un caractère bien trempé, et auxquelles on s’attache très vite !

De plus l’Auteur nous donne vraiment à voir, avec des descriptions de la nature sauvage et l’on s’y croit vraiment. Dépaysement garanti !
Si cette œuvre reste une fiction, elle ne manque en aucun cas ni de crédibilité, ni de réalisme, et en dit long sur la nature humaine. C’est pourquoi pour prendre en compte toute l’étendue de cette dernière, il faut absolument mener sa lecture à terme.

Une épopée majestueuse et pleine d’émotions en tous genres. Pour moi, c’est un sans-faute !

Ma note : 20/20.

Publicités

4 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s